Première régate In-Port pour Holcim-PRB sur The Ocean Race

0
182
8 January 2023, IMOCA fleet during In-Port race in Alicante

Ce dimanche 08 janvier à 16h05, les cinq IMOCA engagés sur la course autour du monde en équipage The Ocean Race ont pris le départ de la première régate In-Port, à Alicante.

Si le coup d’envoi de la première étape vers le Cap Vert sera donné dimanche prochain, cette In-Port race (parcours court dans la baie d’Alicante) a donné le ton ! L’édition 2023 de la course qui fête cette année ses 50 ans s’annonce exceptionnelle.

A bord des IMOCA, on compte parmi les meilleurs marins au monde. Pour ce défi hors-norme, Kevin Escoffier a choisi de rassembler des femmes et hommes experts de la course au large et de la régate olympique. Un équipage de haut vol qui s’est rôdé aujourd’hui sur cette régate d’ouverture au cœur de la Costa Blanca. Sam Goodchild, Abby Ehler, Tom Laperche et le reporter embarqué Julien Champolion ont navigué dans des conditions météo instables, obligeant même le comité à réduire le parcours en raison du manque de vent.

 

Cette In-Port race a été l’occasion pour Kevin d’accueillir à bord deux invités : Pelayo Lopez-de-Merlo, ancien navigant sur la Whitbread 1998 et Jingkun Xu, skipper Imoca et ambassadeur pour la réintégration de la voile aux Jeux Paralympiques de Los Angeles 2028. Sara Hastreiter, ancienne navigante de Team SCA sur la Volvo Ocean Race 2017-18 a aussi pu découvrir Holcim-PRB. Sara accompagnera l’équipe pendant tout le tour du monde pour partager à terre avec les invités et le public les engagements d’Holcim-PRB en faveur de l’environnement via sa campagne GO CIRCULAR.

© Georgia SCHOFIELD | PolaRYSE | Holcim-PRB

Après un départ en deuxième rideau, Kevin Escoffier et son équipage ont rapidement pris la tête de la flotte alors que le vent soufflait pour une quinzaine de nœuds. Mais rapidement, il a fallu gérer des transitions avec un flux instable en force comme en direction. Dans ce contexte, les cartes ont été totalement redistribuées avant que le parcours ne soit finalement raccourci. Holcim-PRB termine 5e. Mais ce que retient l’équipe ce soir, c’est la bonne vitesse et l’excellent comportement du bateau sur l’eau comme l’explique Fabien Delahaye, en charge de la performance pour le Team et observateur à terre aujourd’hui. “La difficulté a été le vent qui venait principalement du large et avait du mal à rentrer dans la baie où nous naviguions tous. Très vite, nous avons pris la tête du classement mais nous sommes arrivés les premiers dans une zone sans vent et cela a totalement changé la donne. Nous avons perdu notre vitesse et notre avance, et les IMOCA derrière nous sont passés devant, en nous distançant progressivement.”

A son retour à terre, Kevin Escoffier a salué l’ensemble du travail de son équipe et rappelé à tous que le premier grand rendez-vous majeur était le départ dimanche prochain de la première étape. “ Nous avons pu faire les manœuvres que nous avions prévues de faire et comme nous souhaitions les faire. Au tout début, quand j’ai vu l’avance que nous prenions, j’étais très confiant. C’est dommage car c’est le manque de vent qui nous a pénalisés. Bien sûr, nous aurions voulu être mieux classés, mais cela fait partie du jeu. Toutes les cartes ne nous appartiennent pas. Ce que je retiens, c’est que l’équipage a fait du très bon travail, je suis fier d’eux. Je garde en tête l’image d’Holcim-PRB menant la flotte à la troisième bouée. Groupama avait fait le même résultat en 2012 avant de finalement remporter la course. Tout commence véritablement dimanche ! ”

Les In-Port races ne comptent pas pour le classement général mais seront utilisées pour départager les adversaires en cas d’égalité à Gênes, grand final de The Ocean Race. Avant dimanche, l’équipage prendra part à deux Pro-Am Races jeudi et vendredi, courses de démonstration ne comptant pas pour le classement.