França – Lorient Bretagne Sud Mini

0
302

 

Slide3

 

Très belles conditions pour le départ de la troisième édition de la Lorient Bretagne Sud Mini.


 

Les marins étaient plutôt détendus ce matin au petit déjeuner. On aurait pu imaginer qu’une certaine fébrilité gagnerait les pontons à l’approche de ce premier rendez-vous de la saison. Mais c’est dans une décontraction relative que les Minis ont rejoint la ligne de départ à 13h00 dans 20 à 25 nœuds de brise de secteur Ouest.

Un petit grain a accueilli les concurrents, juste avant qu’ils ne s’élancent pour les 150 milles de course. Un départ presque prudent, bien géré par la plupart des concurrents. Mais quand on se retrouve à plus de 70 bateaux sur une ligne aussi longue soit-elle, il y a parfois des heurts. 3 bateaux, victimes de collision, sont rentrés au port de Lorient La Base.
A la bouée de dégagement, c’est un bateau de série qui est en tête. L’équipage du 869 Le Fauffifon de Charly Fernbach et Benoit Hantzperg fait figure de favori dans sa catégorie. Il est suivi par le prototype 865 Griffon de Ian Lipinski/Davy Beaudart qui aussitôt la bouée passée, lâche les chevaux au débridé.
Derrière, les concurrents s’égrainent sous le soleil et dans une mer émeraude. Au travers, les Mini650 font parler la poudre et montrent toute leur puissance : rapidement les duos envoient toute la toile sur les bouts dehors. Le 888 Eight Cube prototype de Simon Koster atteint les 16 noeuds ; Les images, sur l’eau, sont magnifiques.
Les 71 bateaux encore en course se dirigent donc vers l’archipel des Glénan au près. Ils redescendront cette nuit vers Belle-Île qu’ils contourneront avant de rentrer sur Lorient. Les premiers concurrents sont attendus à Lorient La Base au petit matin.

Retour au port pour 3 bateaux

3 concurrents sont contraints à l’abandon après des abordages sur la ligne de départ. Il y a des dégâts mais les marins vont bien, même si la déception est évidemment très présente.

692 et 899 : Juste après le départ, nous étions dans un paquet tribord amure assez proches les uns des autres, nous explique Thomas Gauthier à la barre du 899. J’ai vu Daoulic nous arriver dessus en bâbord. Il a essayé d’abattre mais sa bastaque s’est coincée le rendant non manœuvrant. J’avais un bateau à côté, je n’ai rien pu faire, on se l’est pris de plein fouet sur l’étrave.

Pour NED9111 James Shead le skipper coince lui aussi son écoute de Grand-Voile ; Là encore impossible d’abattre. J’ai touché un autre bateau mais je n’ai pas réussi à savoir qui. Pour ma part j’ai un trou également dans mon étrave au niveau de la flottaison.

Les 3 bateaux sont rentrés au port de Lorient La Base.

A l’heure ou nous éditions 2 autres bateaux font route vers Lorient le 844 Ekosea.com – Rêve de glisse et le 856 Rapscallion Lorient Grand Large

Lorient Grand Large

est l’association créée par Lorient Agglomération en charge d’animer le pôle course au large lorientais.
Elle a notamment en charge l’organisation et l’accueil d’évènements nautiques dont les étapes françaises de la Volvo Ocean Race en 2012 et 2015 et le développement de la course au large et des activités nautiques de la rade.


Fonte:




*EDIÇÃO DA REDAÇÃO/ EDITORIAL EDITION
*Edição – Adilson Pacheco
MTB: 0002362/SC
E-mail: adilsonpachecoredacao@gmail.com.br
Facebook: https://www.facebook.com/adilson.pacheco.75
Facebook: https://www.facebook.com/Regata-News-698702346874230/?fref=ts
Issuu: https://issuu.com/regatanew_sc