Malizia et WindWhisper décrochent les premiers points à Alicante

0
136
8 January 2023, Alicante In-Port Race prize giving. IMOCA winners Team Malizia.

Team Malizia (GER) a remporté l’In-Port Race d’Alicante après une bataille frénétique lors de laquelle quatre des cinq IMOCA ont occupé la tête à un moment ou un autre de cette régate aussi imprévisible qu’éprouvante pour les nerfs.

Biotherm (FRA), skippé par Paul Meilhat, a pris le meilleur départ dans environ 9 nœuds de vent. Cependant, le choix d’une voile d’avant (J2) plus petite a bien fonctionné pour 11th Hour Racing Team (USA), skippé aujourd’hui par Simon Fisher. Le bateau américain a en effet pris une légère avance au passage de la première marque de parcours.

À la fin du deuxième bord, l’équipage de Simon Fisher a choisi de continuer sur tribord pendant 200 mètres avant de placer son empannage. Pendant ce temps, les deux bateaux de derrière, Team Holcim – PRB (SUI) et GUYOT Environnement – Team Europe, ont immédiatement empanné au passage de cette deuxième marque et ont pris la tête de la course.

Kevin Escoffier (FRA) et son équipage Holcim-PRB ont ensuite pris une bonne avance.

Mais sur le bord de près, tout change à nouveau. Une grosse bascule de vent vers la gauche et une brise tombante ont fait décrocher Escoffier alors que ses poursuivants ont tiré profit de ce changement de direction du vent. Pour la seconde fois, le classement est chamboulé.

De la quatrième place, Team Malizia prend alors la tête pendant quelques minutes, avant d’être devancé par 11th Hour Racing Team qui est remonté de la dernière à la première place.

Au coude à coude lors du bord suivant, le bateau allemand dépasse les américains et prend une avance qu’Herrmann et l’équipage de Malizia conserveront jusqu’à l’arrivée.

“C’est formidable de gagner aujourd’hui, car nous avons dû travailler très dur pour arriver au départ de cette course, après avoir remplacé nos foils la semaine dernière”, a déclaré Will Harris de Malizia. “C’était une course vraiment compliquée. Le vent soufflait entre 15 et 2 nœuds. Je pense que nous avons vraiment montré que nous sommes très adaptables. Nous avons travaillé dur pour réussir à bien régler le bateau et à bien fonctionner en équipe.”

“C’est devenu plus intense après le premier tour où nous avons réussi à trouver un peu de vent supplémentaire et à dépasser les bateaux qui étaient devant. Nous avons réalisé que nous devions naviguer dans un mode beaucoup plus haut et nous avons réussi à rester dans le vent alors que les autres étaient un peu coincés. Donc bravo à Nico (Lunven) et Boris (Herrmann) pour avoir trouvé le vent et la bonne tactique à adopter”.

Le skipper Charlie Enright, qui s’est retiré de la course par prudence en raison d’un test COVID positif, a vu son équipe 11th Hour Racing franchir la ligne d’arrivée en deuxième position, avec Simon “SiFi” Fisher comme skipper pour la journée.

“La meilleure chose que nous pouvons retenir d’aujourd’hui, c’est que nous étions en tête de la course, mais également à l’arrière par moments. Les émotions, le tempérament, l’attitude, la confiance à bord, tout cela n’a jamais vacillé”, a déclaré SiFi.

“Évidemment, j’aurais préféré commencer cette journée avec Charlie à bord. C’est un élément très important de cette équipe et il a travaillé si dur pour que ce projet se réalise. Je souhaitais de tout cœur ce matin qu’il soit avec nous, mais malheureusement, cela ne s’est pas déroulé ainsi. Cependant, je suis très heureux que nous ayons fait du bon travail en son nom et que nous lui ayons laissé la première place du podium afin qu’il puisse la gravir à son retour.”

Biotherm a terminé troisième, et la quatrième place est revenue à Guyot Environnement – Team Europe (FRA/GER).

“C’était top d’être enfin au départ et c’était un moment magique pour régater. Nous avons pris un très bon départ et la troisième place est une bonne chose pour nous.” a déclaré Damien Seguin de Biotherm.

Quant au Team Holcim – PRB (SUI), l’équipage d’Escoffier a été malmené par un vent capricieux et peut s’estimer malchanceux d’avoir perdu la tête comme il l’a fait. Les Suisses se consoleront en se disant qu’au cours des six prochains mois autour de la planète, la chance devrait tourner au sein de cette flotte compétitive, mais aujourd’hui, les dieux du vent ont décidé de sourire à Team Malizia.

Résultats et points

  1. Team Malizia, 5 points
  2. 11th Hour Racing Team, 4 points
  3. Biotherm, 3 points
  4. Guyot environnement – Team Europe, 2 points
  5. Holcim-PRB – n’a pas terminé, 0 point

 

 

VO65 — In-Port d’Alicante

WindWhisper remporte la VO65 In-Port Race

8 January 2023, Alicante In-Port Race prize giving: IMOCA Winners WindWhisper Racing Team
ⓒ Sailing Energy / The Ocean Race

Dans le plus léger souffle de vent possible, le WindWhisper Racing Team a franchi la ligne d’arrivée de la VO65 In-Port Race Alicante avec un avantage considérable. Une telle avance a été établie par le skipper Pablo Arrarte (ESP) et son équipage majoritairement polonais et espagnol, que les cinq autres bateaux n’ont pas été en mesure de terminer dans le temps limite de 15 minutes suivant le passage de WindWhisper sur la ligne d’arrivée.

Après le départ au reaching, alors que le vent atteignait à peine 4 nœuds, quatre des six bateaux sont partis au coude à coude avec des configurations de voile légèrement différentes. Mais c’est WindWhisper, positionné sous le vent du reste de la flotte qui a pris la pole position. Le bateau rouge a franchi la première marque du parcours rectangulaire avec une légère mais cruciale avance.

 

Alors que l’équipage de Pablo Arrarte se détache progressivement du peloton, des confrontations s’engagent pour les places restantes. Cependant, alors que WindWhisper a réussi à maintenir son élan, la brise s’est volatilisée, laissant les cinq autres équipes en plan, incapables de franchir la ligne d’arrivée.

Pablo Arrarte a rendu hommage à son équipe et attribué ce succès à un bon jugement dès le départ. “Nous sommes très heureux de remporter l’In-Port Race”, a déclaré le skipper espagnol, quatre fois vétéran de la course. “C’était très délicat, le vent ne nous a pas beaucoup aidés, mais ’Ñeti’ (Antonio Cuervas-Mons) a fait un excellent choix au départ et nous a mis en bonne position, ce qui a rendu la victoire un peu plus facile.”

En résumé, le vainqueur remporte 6 points et les autres 0. Une façon brutale de commencer la course pour cinq des équipes, mais une chance de se racheter lorsque la première étape de 1900 milles nautiques de The Ocean Race VO65 Sprint Cup commencera dans une semaine, au départ d’Alicante vers le Cap-Vert.

 

Résultats et points

  1. WindWhisper Racing Team, 6 points
  2. Team JAJO, n’a pas terminé, 0 point
  3. Mirpuri Foundation Racing Team, n’a pas terminé, 0 point
  4. Viva Mexico, n’a pas terminé, 0 point
  5. Ambersail 2, n’a pas terminé, 0 point
  6. Austrian Ocean Racing – Team Genova, n’a pas terminé, 0 point